Etant donné que c'est souvent la raison pour laquelle on est amené à espionner une personne, je vais donner mes trucs et astuces pour démasquer votre conjoint infidèle... Je pense que beaucoup de gens seront interessés et que ça peut aider ou même rassurer certains. J'ai toujours eu une imagination débordante ainsi qu'une parano sans limite, donc je pense pouvoir créer une sorte de mode d'emploi destiné à ceux qui doutent de leur compagnon...
Je tiens à préciser que je tiens à faire cette note car je trouve qu'il n'y a rien de pire que le doute, être trompé(e) est la plupart du temps vécu comme quelque chose de terrible et pour éviter le choc lorsqu'on l'apprends (qui est souvent traumatisant) mieux vaux être un peu vigilant... Mais je suis également pour ceux qui trompent... cad que ce mode d'emploi peut servir dans les deux sens, et que la personne qui trompe peut s'en servir pour voir s'il a pensé à toute éventualités et ne pas être découvert (c'est vrai quoi faites gaffe, si vous trompez votre conjoint essayez de le faire le plus discrètement possible s'il vous plait...).

Premièrement : Ne pas tomber dans les pièges de base

Si vous êtes un/une grand(e) jaloux(se) il faut vous dire tout de suite qu'il vaux mieux essayer de vous contrôler, d'une part parce que peut être que vous soupconnez à tort votre copain/copine, d'autre part parce que la meilleur stratégie pour découvrir une tromperie c'est de ne pas pousser dans ses retranchements la personne qu'on soupconne.
Donc évitez les crises, évitez de déballer votre jeu dès le départ ( par exemple en hurlant : c'est qui cette fille à qui tu téléphone sans arrêt ?) . Si vous crisez directement au moindre petit soupcon votre copain/copine va se méfier et faire plus attention encore et ce sera plus difficile de savoir si vous êtes trompé(e), tandis que si vous faites celle/celui qui ne se doute de rien au départ, vous aurez le champ libre pour découvrir le pot-aux-roses !

Ne passez pas votre temps à questionner votre conjoint, essayez de poser vos questions habilement comme si de rien n'était. Si vous voulez savoir qui est cette Alexandra qui apelle tout le temps chez vous, n'ayez l'air de rien et en mettant la table dites : "tiens il y a "Alexandra" qui a apellé l'autre jour, elle voulait te parler j'ai dit que tu n'étais pas là" là dessus enchainez sur un truc du genre tiens qui c'est Alexandra, c'est une nouvelle collègue ? (Surtout ne dites pas : qui c'est cette salope qui apelle chez nous sans arrêt ? ^^ hahaha).
Si votre conjoint a l'impression d'être cuisiné il fera attention et il aura moins tendance à tomber dans les pièges que vous lui tendez.

Bref CONTROLEZ vous ! C'est important ! Dites vous que vous pourrez vous enerver après, lorsque vous serez sûr(e) de ce qui se passe. Et puis c'est important aussi pour l'équilibre de votre couple, car si vous n'arrêtez pas de criser et si vous montrez que vous manquez de confiance en l'autre, ça peut le pousser à bout à force et ensuite ça peut lui donner des idées et le pousser vers la tromperie...

Deuxième étape : Le dialogue et les pièges

La meilleure façon de découvrir la tromperie c'est encore de discuter de façon habile et réfléchie et d'observer les réactions de votre copain/copine.

Tout d'abord vérifiez les incohérences dans ce qu'il/elle raconte.
Par exemple si il/elle prétends être rentré(e) tard à cause d'un surplus de travail, demandez lui comment ça se passe au boulot, quel était ce travail qui n'était pas terminé, à quelle heure il/elle est partie du boulot, etc etc, mais attention sans avoir l'air non plus de poser des questions suspectes, faites comme si vous vous interessiez à ce qu'il/elle fait au boulot en ce moment.
Si vous voyez qu'il/elle se mélange dans les heures, n'arrive à expliquer que vaguement ce qu'était ce surplus de travail et commence à devenir tout(e) rouge/blanc(he/vert(e) c'est qu'il y a un souci et qu'il/elle ne vous dit peut être pas la vérité !

Quand il/elle vous sort une excuse pour son retard ou tout autre chose étrange, faites celle/celui qui n'a pas bien entendu ce qu'il/elle a dit, et demandez lui de répeter, si il/elle sort carrément une autre phrase qui n'a rien à voir celà peut montrer qu'il/elle mentait, et si c'est exactement la même phrase mot pour mot avec la même intonation et le même rythme c'est suspect aussi car ça peut montrer qu'il/elle a "répété" pour être sûr(e) de trouver une excuse pour expliquer ce qu'il/elle cache.
En pratique : Imaginons que Madame rentre à 20h de son travail alors que d'habitude elle rentre à 17 heures, en rentrant elle vous dit : "désolée pour le retard j'ai du faire des heures sup', le patron voulait qu'on finisse un dossier" et vous vous dites : hein ? Quoi, attends répète j'ai pas entendu ce que tu disais et là si elle/il dit : je suis en retard parce que j'avais une réunion (ce qui n'est pas du tout la même phrase ni la même raison.... lol ^^ ) ben c'est suspect... Par contre si elle répete la même phrase avec la même intonation et que ça sent la phrase inventée et répétée avant d'arriver... c'est suspect aussi ! Pensez bien qu'en général quand on doit se répéter de 1 on reformule souvent en plus court, de 2 on ne change pas le contenu de la phrase ^^.

Commencez à parler de tout et de rien et dites que vous avez vu un reportage/film ou qu'un vous avez entendu une histoire qui était arrivée à un collègue/ami/famille comme quoi il/elle se faisait tromper depuis X temps, que c'est affreux, blablabla, étoffez, et dites des trucs du genre : j'ai trouvé ça horrible ou bien : pfff je n'aimerai pas que ça m'arrive ! et ensuite dites un truc du genre : t'en pense quoi toi ? Ensuite observez la gestuelle de l'autre, s'il devient tendu/nerveux... S'il part dans une explication qui dure des heures sur le sujet s'il tente d'éviter d'en parler etc etc... Bref ça peut vous mener sur la piste. Attention il faut faire gaffe qu'il/elle n'ait pas vu l'émission dont vous parlez et qui ne parlait pas du tout de ça ou ne connait pas la personne dont vous inventez l'histoire... ^^.

Bref discutez l'air de rien et observez bien la gestuelle, notez les contradictions dans un coin de votre tête, demandez de répéter, etc etc. Petite astuce de gestuelle : si une personne n'arrête pas de se toucher le nez ou la bouche en parlant, se gratte dans le cou ou les épaule, a les bras sans arrêt croisés ou vous fixe bien dans les yeux de façon intense en racontant ses bétises... c'est que c'est peut être des mensonges !

Troisième étape : La concrétisation...

Une fois que vous avez découvert des trucs suspects en discutant simplement il vous faudra vérifier vos soupcons...
Utilisez les astuces dispensées dans ce blog pour la surveillance du gsm et du pc.

Si votre conjoint commence à changer de comportement, que tout d'un coup depuis quelques temps il rentre toujours deux heures plus tard, s'il vous repousse en prétextant un mal de tête sans arrêt alors qu'avant sa libido était au plus haut, s'il est TROP gentil à tel point que ça en devient suspect, etc etc vous pourrez vérifier par plusieurs façons...
D'abord aller le chercher de temps en temps à la sortie du boulot, à l'heure où il sort d'habitude, s'il ne sort pas c'est qu'il travaille peut être effectivement, sinon vous le verrez peut être sortir avec une collègue... Essayez de ne pas vous faire voir et voyez ce qui se passe en le suivant, s'il vous voit dites que vous êtes venu(e) lui faire une surprise en venant le/la chercher à la sortie du travail...
Ensuite essayez de vous rapprochez de lui pour voir si ce qui l'excite d'habitude l'excite encore à présent... Celà marche mieux pour les hommes car en général il ne peuvent pas avoir plus d'un rapport par jour... (bon évidemment ça peut arriver que certains hommes soient plus actifs ^^).
Si il/elle prends systématiquement une douche en rentrant alors qu'il/elle ne le faisait pas avant c'est assez suspect, surtout pour les femmes (l'eau de toilettes pour homme sent fort et dénote sur des vêtements de femme... ça fait suspect ^^).
En fait quand vous voyez des changements (pas un seul changement mais plusieurs) ça devient matière a réflexion et il vous faudra vérifier tous ces changements, par exemple pour la douche serrez-le/la dans vos bras dès qu'il/elle rentre, allez le chercher au boulot de temps à autre, téléphonez lui quand vous suspectez quelque chose et écoutez bien les bruits de fond.
Vérifiez qu'il ne devient pas méfiant et efface tous ses messages dans son téléphone ou dans sa boite mail.
Bref tout devra être passé au peigne fin y compris les poches et le portefeuille (où on trouve parfois des choses interessantes).
Le but de cette étape est de confirmer un peu plus vos soupcons l'idéal étant de porter vos soupcons sur une personne de son entourage en particulier...

4eme étape : La confrontation !

Une fois tous les "indices" rassemblés et vérifiés commence le "combat" où vous annoncez ce que vous savez, c'est là que vous pouvez criser en fait hahaha ^^. Si vous avez de gros soupcons pour une personne en particulier et que vous la connaissez assez bien l'idéal c'est d'aller lui en parler avant d'en parler à votre conjoint, essayez de ne pas y aller de front et de poser des questions l'air de rien aussi, essayez de centrer vos questions sur des choses précises, ce qu'il/elle faisait à telle date (où vous pensez que votre conjoint avait l'air particulièrement suspect) et jouez sur la corde sensible en faisant celle/celui qui se confie à la personne en disant qu'il/elle pense que le conjoint la/le trompe avec quelqu'un, qu'il/elle a changé, etc etc la personne peut alors craquer et tout vous dire... Mais si ce n'est pas le cas, il se peut aussi que dès votre départ il/elle téléphone à votre conjoint, à vous de vérifier alors si tel est le cas ce qui confirmera encore plus que vous aviez raison en soupconnant cette personne...
Ensuite il faut que vous exposiez tout ça, mais faites attention, car si vous ne parvenez pas à démontrer tout vos soupcons, autrement dit si vous avez brulé l'étape 3, d'une part ça sera grillé si vraiment il/elle cache quelque chose car il/elle pourra toujours nier l'air de rien, et ensuite si il/elle n'est coupable d'aucune tromperie ça peut créer des disputes qui durent et durent et vont jusqu'à la rupture... donc essayez aussi de faire la part des choses et de ne pas être trop parano ! Il arrive qu'on se plante ! Parfois on a l'impression que quelque chose se passe alors qu'il n'y a rien... Essayez de vous mettre à la place de votre conjoint s'il n'a rien fait et est accusé à tort ! Il est donc important que vous vérifiez bien vos soupcons...
Ensuite il y a des petits malins (malignes) qui trouvent réponse à tout donc là aussi l'étape de vérification est importante, si votre conjoint est du genre tétu(e) et qui n'a jamais tort, il vous faudra balancer des trucs solides ^^.

Petite note finale à ce mode d'emploi :

A ceux qui trompent : sachez qu'il vaux mieux qu'il/elle l'apprenne par vous que par quelqu'un d'autre pour par elle/lui même, le choc sera moins important et le dialogue sera beaucoup plus possible. En plus ça fera un point de votre côté car il/elle se dira que vous avez fait une erreur et que vous en êtes conscient... De plus il/elle se sentira moins idiot(e) de n'avoir rien vu venir... ce qui est une des choses terrible quand on est trompé, c'est de se sentir nul(le), idiot(e), un peu comme le dindon de la farce...
Donc à mon sens vous n'avez que trois solutions car tout est découvert un jour ou l'autre : soit vous ne faites pas d'écarts, soit vous faites vraiment gaffe à ce que vous faites de sorte que ça ne sera jamais découvert et qu'il/elle n'aura jamais de soupcons (mais pour ça faut être très fort) ou bien vous avouez votre erreur et faites profil bas en priant pour que votre conjoint soit compréhensif(ve) !
A ceux qui pensent être trompés : Essayez de toujours rationaliser et controlez vous, il arrive parfois que l'on soit jaloux de façon maladive sans vraiment s'en rendre compte et faire vivre un enfer à notre conjoint... Sachez que si vous crisez tout le temps et si vous ne faites pas confiance, ça va forcément mal finir et le couple va tomber en miette ! Faites donc bien attention, ne harcellez personne, respectez tout de me^me votre conjoint et accordez lui le bénéfice du doute si quand vous soupconnez quelque chose vous ne pouvez pas affirmer avec certitude qu'il/elle vous trompe !
A ceux qui ont découvert qu'il/elle ont été trompé(e)s : courage ! je suis de tout coeur avec vous, sachez aussi que celà arrive à beaucoup de gens d'être trompé, sachez aussi que ça peut arriver à tout le monde de faire des "bétises" même à vous ! Ne jurez jamais au grand jamais que vous êtes fidèle à 100% car peut être qu'un jour vous aussi vous serez tentés et vous franchirez le cap. Essayez d'être compréhensif(ve) et d'expliquer pourquoi tout ça est arrivé ! La tromperie ne signifie pas forcément la fin du couple, bien sûr vous n'arriverez peut être pas à pardonner avant longtemps et il faudra bien dire à l'autre personne qu'il vous faudra discuter beaucoup de ça avant de pouvoir tourner la page et ce même si vous décidez de le/la quitter... Donc quoi qu'il arrive parlez en, même si vous avez décidé que c'est la fin car sinon ça restera toujours en suspens qque part dans votre tête...

A ceux que cette note choque : Je comprends que ça puisse choquer évidemment tout ce que je raconte dans ce blog surtout dans cette note, mais je crois que les personnes qui ont déjà été trompées ne seront pas choquées. Il faut savoir que ça peut faire très mal d'être trompé(e) et que parfois il faut savoir veiller à son couple, avant qu'il ne soit trop tard (si vous voyez que votre conjoint est en train de lorgner sur la voisine il n'est pas trop tard pour l'en détourner, mieux vaux prévenir que guérir comme on dit). Ensuite je n'encourage aucunement la jalousie maladive bien au contraire, car ça peut être pire que la tromperie en elle même quand c'est poussé loin... Bref si ça vous choque je comprends mais je pense que ça peut faire du bien à des tas de gens aussi et apporter certaines réponses à des conflits sans fin ;).

N'hésitez pas à donner vos astuces, à poser des questions où à partager vos expériences, car ça fait toujours du bien d'en parler !